« 24 Heures dans la Jungle de Calais » représente ce qu’était le camp de réfugiés, appelé par ses habitants « la jungle», le 9 et 10 novembre 2015. À cette date, aucune décision d’éviction des migrants n’était en vigueur. Une partie des installations représentées par ces photographies n’existent plus aujourd’hui.

Stéphanie Benedicto s’est rendue 24 heures à Calais. Face aux tensions provoquées par le « sujet » des migrants en France, elle a souhaité transmettre une autre vision du bidonville, la sienne. Ses photographies représentent les simples moments de vie de ces Hommes qui espèrent.

Expositions en cours : 

  • du 12 au 20 Novembre 2016 – au Centre Reuilly – 19 rue Antoine Julien Hénard 75012 PARIS

ssi_-flyers-impression-reuilly

Expositions précédentes :

  • Au CAP – Avril / Mai 2016 – Paris